EBV utilise la WebdynRF WM-Bus

Une remontée régulière de données et d’alertes des équipements pour réduire le coût de maintenance

 

MONITORER LE MATÉRIEL DE L’ARMÉE ENTREPOSÉ DANS DES ENVIRONNEMENTS DIFFICILES

Depuis 2001, EBV, spécialisée en développement informatique, propose une solution de tracking et de monitoring des hommes et du matériel.

Pouvant être déployé en local ou en déporté, la solution d’EBV permet de faciliter la gestion des entreprises en remontant des informations de position des équipes et du matériel en temps réel, optimisant et sécurisant ainsi les hommes et les données.
Experte dans son domaine, EBV a su répondre à la problématique de l’Armée de Terre concernant le stockage de ses matériels dans les entrepôts des bases militaires.
En effet, l’humidité et la température dans les hangars dégradaient les conditions de stockage des vêtements et des matériels, qui nécessitaient de ce fait des inventaires ou des maintenances très fréquents.

EBV a donc proposé de mettre à disposition de l’Armée de Terre sa solution en RFID active avec des capteurs de température et d’hygrométrie.
Pour cela, la société devait collecter, traiter et archiver en milieu difficile les données issues des capteurs.

 

BESOIN DE PILOTER À DISTANCE LE MATÉRIEL DE L’ARMÉE

Les conditions d’utilisation de la solution d’EBV par l’Armée de Terre imposaient un cahier des charges contraignant.

« Nous allions équiper des sites dans différents pays, notamment en Afrique ou dans les Emirats Arabes Unis, où la température et l’humidité peuvent dégrader la durée de vie et la fiabilité des équipements. Nous devions donc sélectionner des passerelles robustes.
De plus, nous devions piloter ces passerelles à distance car la sécurité sur ces lieux rend compliquée notre intervention sur le terrain » explique Malvina Piaskowski, Chef de Projet chez EBV.

EBV s’est rapprochée de Webdyn et a demandé une adaptation de la passerelle WebdynRF, via un développement spécifique, pour relever les données à contrôler en utilisant la technologie RFID.

Malvina Piaskowski souligne « Webdyn avait les compétences pour intégrer la carte RFID de notre fournisseur dans leur passerelle WebdynRF, transmettre les informations récoltées en format exploitable (format CSV) et remonter des alertes en cas de capteur défaillant ou de donnée non conforme.
Aujourd’hui, EBV utilise uniquement les concentrateurs WebdynRF, qui sont donc devenus une brique indispensable de sa solution de tracking.

 

LA PRISE EN MAIN À DISTANCE DES PASSERELLES PERMET À EBV DE S’ENGAGER AUPRES DE SON CLIENT SUR UN DÉLAI D’INTERVENTION

Lors du premier déploiement, Webdyn s’est adaptée aux demandes très contraignantes d’EBV à qui l’Armée imposait une forte réactivité.
Malvina Piaskowski indique « nous avons été dans l’obligation de commander à Webdyn des passerelles qui devaient nous être livrées dans des délais extrêmement courts. Alors que les produits n’étaient pas standards, Webdyn a tenu ces délais très serrés en nous livrant les passerelles au fur et à mesure qu’ils les fabriquaient. Grâce à leur réactivité et leur flexibilité, nous avons pu tenir les délais de déploiement imposés par l’Armée ».

« La formation produit dispensée par les services support et technique de Webdyn était personnalisée et adaptée à nos besoins spécifiques. Ceci nous a permis de devenir immédiatement
autonome sur l’installation des produits, qui est par ailleurs facile et rapide » explique Malvina Piaskowski.

La fiabilité du matériel, son autonomie et la possibilité de prise en main à distance permet à EBV d’assurer une excellente qualité de service et de s’engager sur des délais d’intervention en cas de panne ou d’absence de remontée des informations.

Les passerelles WebdynRF remontent à EBV toutes les 10 minutes un fichier .CSV de datas provenant de tous les tags RFID ainsi qu’un fichier d’alarmes de température, d’hygrométrie et d’autres capteurs.
« La remontée régulière des informations concernant le matériel dans les entrepôts garantit de bonnes conditions de stockage. Cela permet ainsi de réduire la fréquence de la maintenance et représente une réelle économie pour l’Armée et donc un excellent retour sur investissement » précise Malvina Piaskowski.